Les maladies respiratoires

Notre héritage en respiratoire

Nous fournissons près d’un tiers de tous les médicaments pris par des patients souffrant d’asthme et de BPCO. Nous nous sommes engagés à aider les patients atteints de ces pathologies, pouvant parfois être très graves.

BPCO – la Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

Qu’est-ce que la BPCO1?

  • La BPCO est une maladie pulmonaire potentiellement mortelle qui interfère avec la respiration normale.
  • La BPCO englobe des conditions qui bloquent les voies respiratoires et les poumons, essentiellement la bronchite chronique et l'emphysème.
  • La BPCO entraîne un essoufflement (ou le ‘besoin d’air’), la toux chronique et la production de mucus.
  • Ces symptômes peuvent graduellement s’aggraver avec le temps rendant des activités de tous les jours, telles que monter les escaliers, très difficiles et réduisent souvent la qualité de vie du patient.

Le saviez-vous?

  • 65 millions de personnes dans le monde souffrent de BPCO, un chiffre qui pourrait atteindre 210 millions de personnes en considérant tous les degrés de BPCO.2,3
  • >3 millions de personnes sont mortes de BPCO en 2012 (5% de l'ensemble des décès survenus à l'échelle mondiale).1
  • >65 ans: la prévalence de la BPCO est la plus élevée chez les patients de cet âge.4

Cause

Dans plus de 9 cas sur 10, la BPCO est la conséquence d’un tabagisme de plusieurs années. On pourrait dès lors également parler de « poumon du fumeur ».

Traitement

L’arrêt du tabagisme est évidemment la première recommandation chez ces patients pour éviter que leur fonction pulmonaire ne décline encore davantage. Il est possible de réduire les symptômes par des médicaments qui dilatent les voies respiratoires ; des anti-inflammatoires peuvent également traiter l’inflammation qui est à la base de la maladie. Des techniques de revalidation et l’oxygénothérapie contribuent également à améliorer la qualité de vie de ces patients.

Veuillez contacter votre médecin/votre pharmacien pour de plus amples renseignements.

L'asthme

Qu’est-ce que l’asthme ?

  • L’asthme est l’une des principales maladies non contagieuses. C’est une affection chronique des voies respiratoires pulmonaires, qui provoque leur inflammation et leur rétrécissement.6
  • L’asthme induit des épisodes récurrents de sifflement respiratoire, d’essoufflement, d’oppression thoracique et de toux, en particulier la nuit ou tôt le matin. La gravité et la fréquence de ces symptômes varie d’une personne à l’autre.5
  • L’asthme est une maladie fréquente, qui touche des personnes de tout âge dans tous les pays d’Europe. Le plus souvent, la maladie apparaît durant l’enfance et peut persister à l’âge adulte. Il peut aussi arriver que la maladie n’apparaisse qu’à l’âge adulte, mais c’est moins fréquent. L’asthme chez l’adulte peut donc être une maladie infantile qui persiste ou récidive ou une ‘nouvelle’ maladie.5
  • Les symptômes de l’asthme récurrent entraînent souvent des problèmes tels que l’insomnie, la fatigue, la diminution de l’activité et l'absentéisme.6
  • L’asthme est associé à un taux de mortalité relativement faible par rapport à d’autres maladies chroniques.6

Le saviez-vous ?

  • Près de 235 millions de personnes souffrent actuellement d’asthme. C’est une maladie fréquente chez l’enfant.6
  • En Europe, 30 millions d’enfants et d’adultes de moins de 45 ans souffrent d’asthme.5
  • La prévalence de l’asthme en Belgique est actuellement estimée à ≥ 9,0% de la population âgée de 18 à 44 ans.5

Causes

Il existe une prédisposition héréditaire à l’asthme. Par ailleurs, divers facteurs de risque environnementaux entraînent l’apparition effective de l’asthme. En effet, l’asthme touche les voies respiratoires particulièrement sensibles. Les symptômes apparaissent lorsque les patients respirent des substances irritatives, qui peuvent être allergisantes (acariens, animaux et pollen, par exemple) ou non allergisantes (fumée de tabac, parfum et pollution atmosphérique, par exemple). Les efforts physiques, les conditions climatiques, les émotions fortes et les infections respiratoires peuvent également déclencher les symptômes.

Traitement

Le but du traitement de l’asthme est de parvenir à contrôler la maladie. Il faut essayer d’éviter les symptômes qui sont la conséquence de la maladie. Il faut également chercher à atteindre une fonction pulmonaire optimale et essayer d’éviter les crises d’asthme. Grâce à un bon traitement, de nombreux asthmatiques peuvent mener une leur vie dans de meilleures conditions.

Pour un traitement efficace de l’asthme, vous pouvez trouver l’intégralité des recommandations GINA (Global Initiatives for Asthma) sur leur site.

Veuillez contacter votre médecin/votre pharmacien pour de plus amples renseignements.

 

Références

1 http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs315/en/
2 Global surveillance, prevention and control of chronic respiratory diseases: a comprehensive approach. Geneva, Switzerland: World Health Organization; 2007. Consulté via http://www.who.int/gard/publications/GARD%20Book%202007.pdf
http://www.who.int/respiratory/copd/burden/en/   
4 Hurd S: The impact of COPD on lung health worldwide: Epidemiology and incidence. Chest 2000; 117 (suppl 2):1S-4S. Consulté via http://www.clevelandclinicmeded.com/medicalpubs/diseasemanagement/pulmonary/chronic-obstructive-pulmonary-disease/
5 European Lung Whitebook. European Respiratory Society; 2013. Consulté via http://www.erswhitebook.org/files/public/Chapters/12_adult_asthma.pdf
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs307/en/