Skip to Content Skip to Search

Le Ministre Bellot découvre les options de mobilité chez GSK à Wavre

Semaine de la Mobilité

Wavre, le 20 septembre 2018 – GSK, le plus grand employeur privé wallon, propose un panel de solutions de mobilités à ses employés : covoiturage, navettes de bus d’entreprise, vélos partagés, télétravail, … La Semaine de la Mobilité était l’occasion de les présenter au Ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, et d’évoquer avec lui les ambitions futures de l’entreprise.

Avec ses 9.300 employés en Belgique, dont la grande majorité sur le site de Wavre et de Rixensart, la mobilité est un enjeu majeur pour GSK. Depuis de nombreuses années, l’entreprise pharmaceutique investit donc de manière importante pour faciliter l’accès à ses sites et encourager l’utilisation de modes de transports alternatifs et écoresponsables, en collaboration étroite avec les autorités locales, régionales et fédérales, dont le Ministre Bellot qui était en visite ce jeudi à Wavre.

Mobilité alternative

Dans le cadre de sa visite, le Ministre Bellot a pu observer comment GSK fait la part belle au vélo : indemnité financière pour les employés venant au travail à vélo, ateliers de réparation, essais et prêts de vélos à assistance électrique… En plus de la « petite reine », les autres moyens de transport alternatifs sont encouragés. Notamment via la mise en place d’une plateforme de covoiturage assortie d’avantages fiscaux aux déplacements groupés ou encore d’un système de navettes de bus reliant les différents sites de GSK dans le Brabant Wallon à plusieurs points névralgiques locaux (notamment les gares d’Ottignies, de Genval et de Wavre). Des campagnes de sensibilisation à la sécurité routière sont organisées régulièrement et une politique de télétravail a été mise en place pour éviter les trajets superflus. Le parc automobile de GSK est également en pleine révision avec un accent sur les véhicules hybrides ou électriques.

François Bellot : « La mobilité est un enjeu majeur de notre époque. Personne ne détient seul les clés de la solution au problème. Par contre ensemble, autorités, employeurs et citoyens ont la possibilité de faire face. C’est ensemble, avec le secteur privé, que nous pourrons encourager le
changement de mentalité (mental shift) indispensable pour arriver à un changement dans les habitudes de transport. Enfin, j’invite aussi les travailleurs à tester de nouvelles formules et à ne pas rester dans les habitudes de déplacement du passé. Les exemples d’initiatives modernes et
efficaces comme celles déployées par GSK sont des exemples à reproduire. »

Des pistes pour le futur

GSK plaide pour une collaboration encore plus rapprochée avec et entre les différents niveaux de pouvoir sur les questions de mobilité et en particulier vers les zonings industriels. L’entreprise a pour objectif de faciliter toujours plus l’accès à ses sites, à diminuer l’utilisation de la voiture individuelle et à continuer à réduire son empreinte écologique.
Gunther Koch, Senior Vice President Ressources Humaines, chez GSK : « Il est important pour nous de partager notre expérience avec le Ministre Bellot. Ensemble, nous voulons aller plus loin.
Et cela nécessite de mettre en place une politique de mobilité coordonnée entre les différents niveaux de pouvoir. Des investissements sont également nécessaires pour assurer une mobilité fluide dans les zones industrielles. Finalement, plus de clarté et de stabilité sur les mesures fiscales, notamment pour les vélos et les voitures de société, sont importantes pour permettre aux employés et aux entreprises de choisir les options idéales »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Contact Média :

Elisabeth Van Damme, Directeur Communication Externe
0478 27 26 41
Elisabeth.e.vandamme@gsk.com

GlaxoSmithKline – un des leaders mondiaux dans le domaine de la recherche pharmaceutique et des soins de santé – s'engage à améliorer la qualité de vie afin que chaque être humain puisse être plus actif, se sentir mieux et vivre plus longtemps. Pour plus d’informations, visitez le site de l’entreprise www.gsk.com